Le Domaine de Bois-Guilbert

L'HISTOIRE DU DOMAINE

Le château Le pavillon La serre La chapelle
  Sommaire Généalogie  

 

 

Le Château

Charles Le Pesant (1574 - 1648) acquiert le 12 Mars 1620 le premier des fiefs qui constitueront la Seigneurie de Bois-Guilbert : la terre et la Seigneurie de Valmesnil, soit 1/8 ème de Haubert relevant de Boschéroulde (ou Boishérout), puis le 26 mai 1627 les fiefs de Pigache, Hochedey, Saint Lucien, Parquier et Fauvel, avec le manoir seigneurial tenu par le curé, puis celui de Floques. Les fiefs de Valmesnil et de Fauvel sont réunis en Juin 1631. Il s'agit alors d'un manoir Louis XIII.

Jean-Pierre-Adrien-Augustin Le Pesant le reçoit de Madame de Biran (fille de Nicolas II Le Pesant) en 1762. Il décide alors de le démolir, et de construire un nouveau château, perpendiculairement à l'emplacement du manoir. L'aménagement intérieur sera terminé après la Révolution de 1789. Auparavant, en 1782, il acquiert la Seigneurie d'Héronchelles et les terres de Rebets (ou Rebais).

 

Le Pavillon

Il date de la première moitié du XVIIème siècle. Autrefois, sur son côté Nord Ouest partait un mur rejoignant un autre pavillon identique. Les deux pavillons formaient l'entrée de la précédente demeure construite au XVIIème, démolie vers 1770 pour y édifier l'actuel château.

 

La Serre

"Dans un cahier récapitulatif des travaux effectués sur le domaine par Abel d'Arboval de 1828 à 1874, figure l'acte de naissance de la petite serre de Bois-Guilbert : 1845. (Abel était le grand-père de mon grand-père Etienne d'Arboval). Lorsque je découvris cette date voici quelques années dans les archives familiales, je fus surpris. Déjà 150 années de lumière !

Cette architecture de cristal, entre maison et jardin, me paraissait plus récente : je la voyais postérieure aux grandes serres de Paxton, contemporaines de la tour céleste de Gustave. Eh bien, pas du tout, cette ravissante petite serre fait partie du club très restreint des architectures de verre et métal érigées avant 1850 (la première serre de ce type fut construite en France en 1834).

Elle s'appuie sur le flan sud-ouest du château tandis qu'une autre construction en brique et ardoises s'appuie sur le flan nord-est. Le cahier parle en cet endroit "d'un pavillon contre la cuisine et distribution" ; il fut construit en 1853. La serre et le susdit pavillon encadrent le château en une exacte symétrie.

Mêmes dimensions : 4 m de largeur, 6 m de longueur,4 m de hauteur, même forme semi-hexagonale surmontée d'un toit à pans coupés. Dans la serre, une élégante colonne cannelée soutient le faîtage. La serre était autrefois dotée d'un système de chauffage par thermosyphon.

Depuis peu, elle communique avec les salons, faisant office de jardin d'hiver, mais auparavant, avec sa seule porte côté jardin, elle était le domaine privilégié du jardinier qui plaçait là les plantes fragiles lors de la saison froide et préparait ses semis pour fleurir l'été.

Après l'avoir restaurée et réaménagée avec un ami en 1985 - 1986, j'ai remis à l'extérieur, le long des murs, des pieds de vigne. Ils se faufilent par les trous pour se développer à l'intérieur de la serre et donnent, Septembre venu, un raisin délicieux."

Jean-Marc de Pas

La Chapelle

Elle date aussi de la première moitié du XVIIème siècle : 1625, date de la pose de la première pierre. On peut remarquer sur la façade un "litre" décoré (litre : variante de liste, bordure, lisière au XVIIème, ornement funèbre, large bande noire aux initiales du défunt, qu'on tend autour de l'église pour des funérailles solemnelles). Charles II fit restaurer la chapelle seigneuriale de Valmesnil-Fauvel et l'orna richement, afin d'y attirer la dévotion du peuple. Sur un côté se trouvent des plaques de pierre gravées relatant l'histoire de certains des ancêtres de la famille : Nicolas I Le Pesant de Boisguilbert et son épouse Marie de Bonnissent, Charles III Le Pesant, Nicolas III et Pierre Le Pesant, Louis Le Pesant et Charles II Le Pesant.