Promenade des 4 saisons dans les jardins de Bois-Guilbert

Hiver L'Hiver Printemps Le Printemps Automne L'Automne Eté L'Eté

Jean-Marc de Pas a décidé d'allier l'art, la nature et l'histoire en concevant toute une série de plantations dont l'épanouissement complet prendra de nombreuses années. Cet acte d'humilité qui met le temps en perspective souligne l'infinie patience de son auteur dont l'oeuvre est destinée aux générations à venir.

Concevoir un jardin est une manière de retrouver le temps, de rompre avec l'obsession du rendement à court terme, de donner un sens à la vie.

"L'enfant qui n'a pas accès aux sources vives de la nature est coupé de ses racines les plus profondes", a écrit Jean-Marc de Pas dans sa thèse d'arts plastiques.

Son travail de sculpteur l'a conduit à s'interroger sur son propre environnement. Ainsi a-t-il voulu ouvrir et partager un lieu :

"Une sculpture crée des liens et des tensions avec ce qui l'entoure. C'est ainsi que l'art m'a amené à repenser les espaces extérieurs du domaine. Il y a ici des arbres de deux cents cinquante ans.

A partir de là, j'ai eu envie de faire paraître mon attachement à la nature et au jaillissement de la vie en mettant en scène différents éléments, avec de petites chambres de passage pouvant amener le visiteur à la pure contemplation."

"C'est ainsi que j'ai conçu l'idée d'un labyrinthe de buis ( qui est en fait un mandala ), d'un cloître végétal dédié aux quatre saisons, d'un échiquier ( miroir des relations entre les hommes ), d'un potager basé sur les quatre éléments..."

"Au coeur du labyrinthe, qui comporte sept chambres successives, chacun pourra s'allonger sur une table céleste et contempler le cosmos."

Composant avec des essences dont la croissance répond à chaque usage, Jean-Marc de Pas vient nous rappeler notre propre fragilité. En construisant ses rêves, il nous emmène dans un monde de poésie.